Champs électriques et magnétiques

Les champs électriques résultent de la présence d’une tension électrique entre conducteurs: plus le voltage est élevé, plus le champ électrique est important. Les champs magnétiques quant à eux sont produits par un courant électrique. L’intensité du champ magnétique est proportionnelle à l’intensité du courant transporté (ampérage). Le couplage d’une onde électrique et d’une onde magnétique constitue un champ électromagnétique.

A côté des sources naturelles qui composent le spectre électromagnétique (comme le champ magnétique terrestre) la plupart des champs résultent de l’activité humaine. Ainsi, à la maison, un champ électrique est présent autour des conducteurs qui alimentent les prises de courant. Un champ magnétique sera également généré autour de ces conducteurs lorsqu’ils alimenteront un appareil (lampe, appareil électroménager, …). Les champs électriques et magnétiques sont d’autant plus intenses que l’on est proche de la source et ils diminuent rapidement lorsque la distance augmente.

Au pied des éoliennes, les champs électriques et magnétiques émis par les composants électriques de la nacelle peuvent être considérés comme négligeables car celle-ci se trouve à environ 100 m de hauteur. Les câbles électriques qui relient les éoliennes au réseau électrique sont quant à eux enterrés à minimum 75 cm de profondeur. Ces câbles ne produisent pas de champ électrique car ils sont recouverts d’une gaine isolante comprenant un maillage métallique de mise à la terre. Si ces câbles génèrent bien un champ magnétique, ce dernier décroît rapidement avec la distance. De plus, les câbles sont installés selon une méthode de pose spécifique (en trèfle) qui réduit également le champ magnétique produit.

Une étude a démontré qu’en s’éloignant de 30 m des connections au réseau électrique de distribution, le champ magnétique émis par les éoliennes est équivalent à celui mesuré à l’intérieur d’une maison (AWEA, 2004).