Electricité verte et locale

L’exploitation de notre gisement venteux est une des réponses à la dépendance énergétique de notre pays. En 2013, la Belgique importait 74% de ses combustibles énergétiques (pétrole, gaz, uranium, charbon). Enjuin 2014, l’éolien avait un potentiel de 4 812 GWh, soit 29% de la consommation électrique résidentelle de Belgique, l'équivalent de 1 375 000 logements. La production éolienne est répartie sur l’ensemble du territoire et, pour l’essentiel, injectée directement dans le réseau de distribution. Elle fait partie intégrante du mix énergétique dont la part renouvelable locale est sans cesse croissante.

Plusieurs fournisseurs d’électricité offrent aujourd’hui des formules «vertes» qui proposent aux consommateurs une production plus durable de l’électricité.

Pour plus de chiffres à ce propos, n'hésitez pas à consulter l'observatoire belge des énergies renouvelables, celui-ci dresse le bilan statistique belge sur base des bilans régionaux. Il présente la progression des énergies renouvelables de la Belgique fédérale et de ses trois Régions.